Auditeurs

Accrédités Divertissement Durable

Les sites souhaitant être labellisés Divertissement Durable peuvent se faire accompagner tout au long de la mise en place de leur démarche. Une fois le site prêt à être labellisé, un audit "tierce partie" est réalisé par un auditeur accrédité. Le nombre de points obtenus à l’issue de cet audit permettra de définir le niveau du site (sensibilisé, engagé, expérimenté) et l’octroi éventuel du label.

A l’issue de l’audit, l’auditeur dispose de quinze jours afin de remettre au site son rapport d’audit, lequel comprend le référentiel d’évaluation complété ainsi qu’un rapport écrit.

L’accréditation d’un auditeur est inhérente à la réalisation préalable de deux conditions cumulatives : l’examen de son curriculum vitae, de sa candidature et de ses réponses apportées au cahier des charges du programme d’accréditation d’une part et la participation à une formation d’une demi-journée sur le label

Divertissement Durable d’autre part.

Bien que la mise en place de la démarche Divertissement Durable puisse être réalisée en interne et/ou par le biais d’un accompagnement externe quelconque, seuls les auditeurs et auditrices accrédités peuvent réaliser l’audit permettant l’octroi du label.

Contremaître surplombant le chantier de construction du pont

Les intérêts poursuivis

Le label Divertissement Durable a été créé afin de mettre en place une labellisation propre aux espaces de loisirs et culturels à partir d’un cahier des charges adapté à l’ensemble de leurs spécificités.


Le label Divertissement Durable n’est pas une labellisation uniquement environnementale mais repose sur la mise en place d’une démarche de Responsabilité Sociétale des Entreprises (RSE) ; laquelle regroupe l’ensemble des pratiques mises en place par les entreprises dans le but de respecter les principes du Développement Durable, c’est-à-dire être économiquement viable, avoir un impact positif sur la société et mieux respecter l’environnement.

Les auditeurs et auditrice accrédités
Divertissement Durable