Nature réfléchissant sur le verre de cri

Actualité

Plan Destination France, des fonds disponibles pour le tourisme durable

Le Premier ministre Jean Castex a présenté le plan Destination France qui fixe à 10 ans une trajectoire de rebond et de transformation du secteur touristique. Élaboré par le secrétaire d’État chargé du Tourisme et ministre délégué chargé des PME Jean-Baptiste LEMOYNE, le plan alloue des moyens supplémentaires pour l'accompagnement à la transition écologique des TPE et PME du tourisme, via le Fonds tourisme durable. Celui-ci est déployé par l'ADEME pour soutenir financièrement les projets de transition écologique des entreprises.


Faire de l'Hexagone la première destination touristique mondiale durable d’ici 2030. En visite à Amboise, le Premier ministre a détaillé samedi 20 novembre 2021 le plan Destination France de reconquête et de transformation du tourisme, un secteur touché de plein fouet par la pandémie. Celui-ci a pour ambition de fixer à 10 ans une trajectoire de rebond et de transformation du secteur touristique.

Le but est double :

  • établir durablement la place de la France en tant que première destination touristique mondiale ;

  • reconquérir la première place en termes de recettes touristiques.


Les quatre piliers du plan

Élaboré par le secrétaire d’État chargé du Tourisme Jean-Baptiste Lemoyne et le ministre délégué chargé des PME Alain Griset, le plan se développe en quatre axes :

  1. Conquête et reconquête des talents pour remédier à la pénurie de main d’œuvre à laquelle le secteur fait face ; un plan de communication massif va être lancé, une semaine dédiée au tourisme va être mise en place et le Gouvernement va structurer un réseau d’excellence du tourisme pour faire monter l’offre de formation en qualité et en quantité ;

  2. Renforcer la résilience du secteur et accompagner sa montée en qualité, avec des aides spécifiques et ciblées de l’État ;

  3. Engager la transformation durable du secteur, avec des investissements dans sa mue écologique et numérique ;

  4. Préserver et mettre en valeur le patrimoine sur l’ensemble du territoire, par un soutien de l’État aux collectivités.


Vers un tourisme responsable et durable

Le tourisme amorce de profondes transformations qu’il est nécessaire d’accompagner. C’est notamment le cas de la transition vers un tourisme responsable et durable, qui est à la fois une nécessité pour le secteur et une attente croissante des clientèles à la recherche de circuits de proximité et de séjours expérientiels, plus en lien avec la nature et plus respectueux de l’environnement et des territoires. Le plan doit ainsi favoriser la transition des secteurs à forts volumes de visiteurs, comme le tourisme littoral, culturel ou de loisirs. Cette volonté fait écho à une consultation sur le tourisme durable lancée en 2021 auprès de 50 000 participants en France et à l’international, révélant un plébiscite pour la préservation de la biodiversité, le développement des transports durables ou encore la nécessité de rééquilibrer l’activité touristique sur le territoire.


Destination France a pour ambition de faire de la France la première destination du tourisme durable d’ici à 2030.

Dans cette perspective, le plan consacre des moyens supplémentaires à l’accompagnement, prioritairement des TPE-PME du tourisme, à la transition écologique via le Fonds Tourisme Durable, lancé dans le cadre de France Relance avec une enveloppe de 50 millions d'euros pilotée par l’Agence de la transition écologique (ADEME). Sur la base d’un diagnostic réalisé par des relais territoriaux de l’ADEME, chaque entreprise de l’hébergement et de la restauration peut accéder à des accompagnements financiers dans tous les domaines de la transition écologique. Par ailleurs, le volet du fonds dédié au « slow tourisme », qui prend la forme d’un appel à projet destiné à accompagner l’émergence ou la consolidation de projets « slow touristiques » dans les territoires ruraux, a déjà rencontré un vif succès avec plus de 500 projets déposés et 60 dossiers accompagnés, confirmant le potentiel de développement de cette filière.


Afin de servir l’ambition de la France de devenir la 1ère destination du tourisme durable en 2030, des outils de pilotage de l’empreinte écologique seront mis à la disposition des

filières et des entreprises du tourisme. L’ADEME, l’Office Français pour la Biodiversité

(OFB) et CDC Biodiversité unissent leur expertise pour accompagner ses opérateurs

dans la réduction de l’impact de leur activité en matière d’émission de gaz à effet de serre ou de perte de biodiversité.


L’accélération de la transition écologique du tourisme passera également par la conversion de certains modes de transport touristiques. Ainsi, les petits trains routiers touristiques seront éligibles au bonus écologique de 30 000€ pour l’acquisition de nouveaux véhicules électriques.

 

Sources :

https://www.gouvernement.fr/destination-france-le-plan-de-reconquete-et-de-transformation-du-tourisme

https://agirpourlatransition.ademe.fr/entreprises/france-relance-tourisme-durable



0 commentaire