• Icône Facebook noire
  • Icône Twitter noire
  • Icône Instagram noire
  • Noir LinkedIn Icône
Nature réfléchissant sur le verre de cri

Actualité

Récit d’un auditeur accrédité Divertissement Durable

Le label « Divertissement Durable : l’émotion responsable » est le label des acteurs engagés du divertissement. Il vise à initier une prise de conscience, dans le secteur des loisirs et de la culture, des problématiques environnementales et sociales et d’engager un mouvement des professionnels du divertissement pour répondre à ces enjeux. Afin de garantir un niveau d’exigence et d’indépendance, l’audit de labellisation est réalisé par un auditeur indépendant accrédité « Divertissement Durable ».

Le premier audit du label « Divertissement Durable : l’émotion responsable » a été réalisé par Jean-Luc DOTHEE de la société Vertuel, le 11 mars 2020 à la grotte de Clamouse. Le site naturel est l’un des dix sites pilotes ayant concourus à la création du label et le premier à être audité. Après plusieurs mois de préparation dédiés à la définition de la politique Développement Durable du site et la stratégie associée ainsi qu’à la mise en place d’actions clés et de formalisation des process, le jour J est arrivé.

Grotte de Clamouse. 11 mars, 8h.

« Mon premier audit sur le référentiel « Divertissement Durable » est sur le point de commencer. La journée est ensoleillée, quasi estivale et mes hôtes enthousiastes. Les 8h à venir s’annoncent intenses mais passionnantes. La Grotte de Clamouse est la première structure de France (donc du monde !) à bénéficier d’un audit sur la base du tout nouveau référentiel de Responsabilité Sociétale des Entreprises (RSE) construit en 2019 pour les acteurs engagés du divertissement, par la commission développement durable du SNELAC. Le site travaille donc sur le sujet depuis plusieurs mois. Ce point d’étape est attendu.

La première chose à dire est que l’audit a commencé bien avant ce 11 mars. Nous avons en effet déjà eu l’occasion, avec Sandro Casagrande (Directeur Technique et Commercial du site) d’échanger à plusieurs reprises les semaines précédant l’audit pour préparer cette échéance. Mes interlocuteurs du jour ont parfaitement « joué le jeu » en me communicant régulièrement des éléments numériques me permettant de comprendre le fonctionnement du site. L’objectif de cette préparation est de gagner du temps pour que le jour « J » nous puissions sortir la tête du référentiel.

Le site de Clamouse est situé au cœur des gorges de l’Hérault et bénéficie d’un cadre majestueux. Le découvrir à la première heure, avant son ouverture, est un petit privilège d’auditeur mémorable. Au moment du café matinal, en terrasse, avec un panorama à couper le souffle et des odeurs végétales enivrantes, la tentation est grande de passer une journée en mode tourisme. Il faudra revenir pour cela.

L’audit à proprement parlé commence par une présentation libre du site, de son histoire, de ses composants humains, de ses enjeux sociétaux… Auditer, c’est d’abord écouter.

Pour la suite, l’audit est cadré par un programme, validé au préalable, qui permet d’organiser les éventuelles rencontres à séquencer. A Clamouse, je passerai ma journée avec les Directeurs (nous dirons que l’engagement est ici très visible !).

Pour la suite, l’audit est cadré par un programme, validé au préalable, qui permet d’organiser les éventuelles rencontres à séquencer. A Clamouse, je passerai ma journée avec les Directeurs (nous dirons que l’engagement est ici très visible !). Jean-Luc DOTHEE, auditeur accrédité « Divertissement Durable »

L’audit, c’est aussi s’assurer que les dispositions « prévues » par le référentiel, sont bien respectées. Dans le cas de la démarche « Divertissement Durable », on est plus dans une logique d’évaluation, avec des critères de maturité sur 3 niveaux (0/1/2) qui vont permettre de produire une note consolidée. Donc, il ne faut pas s’étonner que l’auditeur demande à voir des preuves, fasse le tour du site, ouvre des poubelles, lise des affichages, demande à voir des fiches techniques sur les produits vus au magasin (…). Ce n’est pas par manque de confiance ou recherche de la « petite bête » mais c’est seulement pour obtenir la confiance dans la capacité du site à démontrer sa conformité. C’est aussi ce qui donne la valeur à la labellisation. Pour autant, tout n’est pas passé en revue : l’échantillonnage est un autre principe appliqué. On repassera, ne vous inquiétez pas…

Il peut paraitre surprenant pour un audité que nous sortions parfois du cadre strict du référentiel pour explorer des enjeux sociétaux particuliers, pour apporter une expertise sur un sujet en particulier, individualiser les apports. Mes interlocuteurs clamousiens ont apprécié (je crois) que nous ayons pu nous préserver du temps pour ces échanges périphériques (nous avons pu le faire car la préparation fut optimale !).

La journée avance. Nous avons le temps de passer rapidement sur le circuit de visite, d’approfondir des sujets perçus comme des forces mais aussi parfois d’échanger sur des pistes d’amélioration, voir des faiblesses. En fin de journée, tout « ce qui compte vraiment » est dit. Un rapport d’audit, rédigé à froid, ne doit pas contenir de surprise. Notre réunion de clôture se passe parfaitement bien. J’annonce qu’un rapport sera communiqué sous quinzaine (la grille complétée et une synthèse qualitative sur une présentation synthétique) et que nous resterons en contact pour d’éventuels compléments et clarifications.

Il est 17h30, je reprends la route avec la conviction que la logique d’amélioration continue sur les enjeux RSE est enclenchée et au-delà de l’audit, je suis heureux de cette rencontre. Je reviendrai. »

Jean-Luc DOTHEE, auditeur accrédité « Divertissement Durable »

Associé et consultant RSE sénior chez Vertuel, Jean-Luc DOTHEE fait preuve d’une douzaine d’années d’expérience dans l’accompagnement des entreprises en matière de responsabilité sociale des entreprises. Il est à la fois consultant, auditeur et formateur. Le 17 février 2020, il a rejoint l’aventure de la transition écologique des sites de loisirs et culturels français en devenant l’un des premiers auditeurs accrédités « Divertissement Durable ».

#Culture #Loisirs #Auditeur #Clamouse #Label